Expulsion du squat de Cenon

Une expulsion pour les beaux yeux des promoteurs

Brève
15/02/2021

crédit Sud Ouest Laurent Theillet

300 personnes, regroupées dans 80 familles, dont beaucoup de migrants en demande de papiers, ont été expulsées par la préfecture jeudi 11 février d’une ancienne résidence pour personnes âgées, un local désaffecté situé à Cenon où ils avaient trouvé refuge en novembre 2019. Bus pour les disperser dans toute la région, lacrymogènes pour faire reculer les soutiens, une fois de plus la préfecture a montré tout son mépris des plus pauvres et des plus précaires.

Quel était l’intérêt de mettre à la rue 300 personnes, dont des enfants, en plein hiver, alors qu’ils s’étaient engagés à quitter les lieux au printemps ? Réponse : pour faire plaisir au promoteur Pichet qui a un projet immobilier sur le secteur et qui était pressé de commencer les travaux.

 

Les dernières brèves