Le Phare de Ré :  Lutte ouvrière – La campagne est lancée !

Article de presse
17/05/2017

Les cinq candidats FO [sic] pour ces législatives en Charente-Maritime, accompagnés pour certains de leur suppléant(e)s. Pour la première circonscription, le binôme sera constitué d'Antoine Colin (au centre) et de Dominique Rémond (devant le candidat). Photo J.C.

Pour le parti Lutte ouvrière : « Beaucoup, dans les classes populaires et les milieux de gauche, savent ou sentent qu'il faut s'attendre à des attaques dures et nombreuses dans les mois qui viennent. Il faut en effet s'y préparer et se préparer à y riposter. » Pour s'opposer à ces attaques à venir, « les seules armes de la classe ouvrière sont l'organisation et la lutte collective. La seule utilité des élections et d'éventuels élus représentant les travailleurs est d'aider à cette organisation, à faire progresser la conscience des travailleurs, à les regrouper autour de la défense de leurs intérêts de classe, à renforcer leur confiance dans leurs propres forces ».

C'est avec ces objectifs que LO, le parti de Nathalie Arthaud, crédité de 0,64 % des suffrages au premier tour de la présidentielle (0,67 % en Charente-Maritime et 0,32 % sur l'île de Ré), présentera des candidatures dans toutes les circonscriptions à l'occasion des élections législatives, « afin que les travailleurs qui s'y reconnaissent puissent s'exprimer ».

Lundi 15 mai, salle Amos Barbot à La Rochelle, les cinq candidats investis en Charente-Maritime avaient convié la presse locale pour leur lancement de campagne, après avoir déposé, en préfecture, leurs candidatures. Pour la première circonscription, celle de La Rochelle - île de Ré, c'est Antoine Colin, enseignant-chercheur, qui portera les couleurs de FO [sic]. Le candidat aura pour suppléante Dominique Rémond, technicienne retraitée.

Fichier attachéTaille
Icône PDF 20170517_le_phare_de_Re.pdf386.71 Ko