Élections régionales :  Lutte ouvrière toujours au front

Article de presse
13/05/2021

Pour Lutte ouvrière, « plus de 100 000 morts, des centaines de milliers d’emplois supprimés » ne sont « pas une fatalité » mais « la conséquence d’une gestion financière de la santé, qui doit toujours coûter moins pour le profit de quelques-uns ».

La crise, au contraire, a vu « une offensive généralisée du patronat contre les salariés, comme dans l’aéronautique où 10 000 emplois ont été supprimés, car les grands groupes, Airbus, Safran, Dassault, l’ont fait supporter sur leurs sous-traitants, tout en continuant à faire des bénéfices ».

Lutte ouvrière en appelle à « un vote de conscience » pour « renverser le capitalisme par des mobilisations sociales ».

Gabriel Blaise, Sud Ouest

Lire l'article en ligne