Le Populaire Limoges :  Tête de liste de Lutte Ouvrière, Nathalie Arthaud était de passage à Limoges pour rencontrer ses militants

Article de presse
15/02/2019

Politique Publié le 15/02/2019 à 20h16

Avant les élections européennes, qui ont lieu le 26 mai, Nathalie Arthaud était présente à Limoges ce vendredi 15 février pour mobiliser ses militants. La tête de liste de Lutte Ouvrière y a également présenté son programme et ses perspectives.

En décembre dernier, Lutte Ouvrière désignait Nathalie Arthaud comme tête de liste aux élections européennes du 26 mai prochain. Elle était présente à Limoges, ce vendredi 15 février, pour rencontrer ses militants. Elle en a également profité pour rappeler son programme et ses perspectives.

Sa campagne européenne s'axera essentiellement autour du sort réservé aux travailleurs. « Les conditions des ouvriers sont écrasées par la course au profit », estime Nathalie Arthaud. « Nous rappelerons que les grands groupes mettent une chape de plomb au-dessus de la tête des artisans, petits commerçants et ouvriers. » La candidate de Lutte Ouvrière dénonce les capitalistes. « C'est effarant qu'une minorité puisse tirer son épingle du jeu, être toujours plus riche. Les capitalistes transforment tout en pillage. Ils possèdent tout le pouvoir et l'argent. Ce sont eux qui dirigent la société. »

Pour la femme de 48 ans, le capitalisme mène la société vers une catastrophe inévitable, écologique et écologique. « On s'enfonce de plus en plus dans la crise. » Selon la tête de liste, l'économie doit ainsi répondre aux besoins de tous.

« Il faut fonder une économie basée sur la propriété collective, en fonction des intérêts de chacun. » « Les travailleurs sont au coeur de la production de richesse, mais ils travaillent pour une minorité. » NATHALIE ARTHAUD ll est temps de remettre en cause la bourgeoisie. »

Le combat contre la classe capitaliste permettrait ainsi, selon Nathalie Arthaud, d'aboutir à une Europe unie. « La mondialisation est quelque chose de progressiste, c'est une évidence. Notre pays, c'est la Terre. Combattre les capitalistes supprimera aussi toutes les formes d'oppressions, contre les migrants et les femmes. »

Parmi les 79 noms de la liste de Lutte Ouvrière, figure celui d'Elisabeth Faucon. Cette dernière a notamment été professeure au lycée professionnel Maryse-Bastié, à Limoges. Elle a aussi été candidate à des élections municipales, législatives et régionales en Limousin.

Thibaud Delafosse