Toulouse

Chronodrive : grève pour les salaires et les conditions de travail

Brève
26/06/2022

Samedi 25 juin, les travailleurs de la grande distribution de Chronodrive - Basso-Cambo à Toulouse se sont mobilisés pour leurs salaires : parmi les 80 travailleurs, plus de la moitié d'entre eux a fait une journée de grève. La CGT a organisé un rassemblement devant le magasin pour que les grévistes et leurs soutiens se montrent. Ils ont pu exprimer leur colère contre leurs conditions de travail précaires, et leurs salaires plus qu'insuffisants pour faire face à l'inflation. Ils revendiquent donc 7% d'augmentation de salaires.

Rassemblés en Assemblée Générale, les grévistes ont déjà annoncé que leur combat ne fait que commencer, et appellent leurs collègues des autres magasins à se mobiliser pour une seconde journée de grève le samedi 9 juillet.

Les grévistes peuvent être fiers de leur mobilisation et d'avoir relevé la tête.

Cahors (Lot)

Contre une fermeture de classe, une mobilisation qui paie !

Brève
20/06/2022

En refusant d’accorder 8 dérogations à des élèves motivés par la musique, le DASEN (directeur académique des services départementaux de l’Education nationale), voulait fermer la classe « CHAM » (classe à horaires aménagés musicales) de 6ème du Collège Olivier de Magny à Cahors dans le quartier de Terre Rouge.

Lundi 20 juin une quarantaine de parents d’élèves, de professeurs du collège se sont réunis contre cette fermeture non annoncée. Devant cette mobilisation, le Dasen a fait savoir qu’il accorde les dérogations permettant ainsi de garder cette classe de sixième.

Grace à cette mobilisation immédiate la classe CHAM sera maintenue à la rentrée au collège.

Figeac (46)

Des salariés de UTC-Ratier en grève

Brève
20/06/2022

A Figeac environ un millier de salariés travaillent pour le constructeur aeronautique RATIER-UTC.

Vendredi 17 juin le PDG Chanut a été interpellé par des salariés. 200 salariés se sont mis en grève pour dire leur mécontentement et exiger une augmentation de leur salaire de 300 euros bruts.

Le PDG  a répondu qu’il n’avait pas de solution à proposer aujourd’hui, qu’il attendait les mesures gouvernementales… !

Les salariés présents se sont alors prononcés pour une grève à partir de lundi 20 juin. Ce lundi 20 juin une partie des salariés de l’entreprise est donc en grève. A suivre.

Toulouse

Parkings : de l’Indigo à prix d’or

Brève
14/06/2022

Depuis octobre 2020, Indigo Infra France (anciennement Vinci Park), qui détient la concession des parkings de Toulouse, réclame un peu moins de 8 millions d’euros de compensation à Toulouse Métropole. La raison ? Les travaux de piétonisation du centre ville auraient écorné son chiffre d’affaire. Et pourquoi pas la météo ou la guerre en Ukraine tant qu’on y est ?

On pourrait sourire d’une telle arrogance, mais Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de la métropole, a de suite cédé 4,8 millions d’euros d’exonérations de redevances et de charges. Il a aussi prolongé le juteux contrat de concession des parking de 2 ans, jusqu’en 2028.

Malgré ses 90 millions d’euros de bénéfices en 2021, Indigo continue de rançonner les automobilistes deux fois : avec un stationnement à un prix prohibitif (jusqu’à 3€ de l’heure) et en pompant l’argent de nos impôts, avec la complicité des politiciens à leur service.

Toulouse

Moudenc fait son cirque !

Brève
08/06/2022

Dans un tweet, Moudenc, le maire de droite de Toulouse s'est empressé de fustiger la grève des urgences, qui viserait à "créer le chaos". Rien que ça !
Avec 20 % des services d'urgence en France qui ne peuvent plus fonctionner, le chaos est déjà là, et il y a largement contribué en soutenant tous les gouvernements qui ont supprimé des dizaines de milliers de lits et de postes depuis des années.