Montpellier (34)

Sobriété au FJT, ou comment apprendre aux jeunes travailleurs à se serrer la ceinture

Brève
28/10/2022

Dans les foyers de jeunes travailleurs de Montpellier, il est question de sobriété.
Plus question d'avoir deux frigos ou de prendre une douche de plus de 5 minutes.
Les chauffages doivent être baissés. Et comble du ridicule, alors que la plupart des résidents travaillent dans le bâtiment, dans le commerce ou sont apprentis dans l'industrie, on leur demande de prendre les escaliers au lieu de l'ascenseur, pour faire du sport.
La chasse aux gaspis se double de leçons de morale, on met sur le même plan les dépenses  d'énergie d'un foyer collectif et celle de grandes entreprises, comme si les jeunes travailleurs étaient responsables de la flambée des prix au lieu de la spéculation.
Culpabilisation et dressage sont bien les deux mamelles des responsables du logement social.

 

Les dernières brèves