Marseille

La sous traitance hôtelière de NH Collection en grève.

Brève
19/04/2019

L'entrée de l'hôtel sert de tableau d'affichage des revendications.

Quand ELIOR a fait son apparition dans l’hôtel NH Collection, les conditions de travail et de paye des femmes de ménage se sont passablement dégradées.

Depuis le 11 avril les employés sont en grève pour des problèmes de salaire dégradé : les heures supplémentaires s’évaporent mystérieusement, les retraits sur salaire sont inexpliqués et inexplicables, les pointages sont fantaisistes avec des retraits d'argent énigmatiques et tout est à l’avenant. Cela se traduit par des pertes importantes sur un salaire plus qu’étriqué. En effet pour beaucoup d’employés les salaires ne dépassent pas les mille Euros !

Mécontentes les employées manifestent chaque jour bruyamment à 9h30 au croisement de la rue de la République et du Bd des dames, devant l’entrée de l’hôtel.

ELIOR est tellement rapace que les employés en arrivent presque à regretter l’ancien patron, un comble !

Tarascon (Bouches du Rhône)

Pour l’égalité femme-homme.

Brève
20/03/2019

Les travailleurs ASTEM, agent d’entretien, personnel des crèches ont profité de la journée de grève du 19 mars pour dénoncer leurs conditions de travail. Elles exigeaient l’égalité absolue entre les hommes et les femmes au niveau des primes.

En effet le maire de Tarascon avait décidé de ne verser la prime de contrainte qu’aux hommes ! Elles ont été rejointes par leurs camarades de travail, en particulier les éboueurs avec leurs nombreux engins.

Ces travailleuses se battent pour que le slogan de leur banderole : “Toujours sollicitées, jamais valorisées.” ne soit plus du tout la règle !

PACA

Docteur "j’abuse".

Brève
12/03/2019

Le président de la Région PACA, Renault Muselier voulait s’attaquer à la prime de fin d’année que touchent tous les agents de-là Région. Cette prime de 1800 €, il voulait la diminuer à partir du 5ème jour d’arrêt maladie.

Une grippe et une bronchite, et c’aurait été 410 € en moins ; 17 jours d’arrêt dans l’année, près de 900 € qui disparaissaient. Cette prime n'est pas du superflu : elle est indispensable.

Indignés, plusieurs centaines d'agents territoriaux ont manifesté jeudi 1er mars devant le Conseil régional à Marseille. Muselier a dû mettre sa mesure à la poubelle, renonçant, pour le moment, à faire des économies sur le dos des travailleurs.

Fos sur Mer

ArcelorMittal, cigarette, cokerie, et grosse fumée.

Brève
01/03/2019

Pour diminuer le risque de cancer, la direction d’Arcelor-Mital demande à ses employés de bien vouloir... arrêter de fumer.

Très bien, mais pendant ce temps, à la cokerie les émanations de produits cancérigènes sont de 3 à 32 fois supérieure au seuil d’exposition professionnelle.

Les cabines placées au-dessus des fours ne sont pas hermétiques et la fumée qui s’échappe, va directement dans les poumons des travailleurs supervisant le rechargement des fours en charbon. Si fumer est dangereux, ce que personne ne conteste, recevoir la fumée des fours et la respirer à plein poumon est combien de fois plus risqué ?

Don du sang, en PACA, c’est l’anémie !

Brève
03/01/2019

Ce n’est pas faute de donneurs qu’il y a une pénurie relative de sang en PACA, c’est comme dans les hôpitaux, par manque de personnel médical , mais aussi d’agents d’accueil et d’administratifs.

Le don du sang nécessite des donneurs, c’est évident, mais aussi du personnel pour prélever ce sang.

Le personnel de l’Etablissement Français du Sang (EFS) est sous pression : faute d’embauches, les heures supplémentaires sont nombreuses, vingt à trente heures par mois. Le pointage est devenu obligatoire à la maison du don de Marseille, et des normes de productivité sont appliquées : il a été imaginé en haut lieu qu’une infirmière devait prélever sept personnes à l’heure.

Le personnel de collectes s’était mis en grève en novembre, grève limitée par les réquisitions. En se défendant de la sorte, les personnels de l’EFS sont plus “responsables” que ceux qui, au gouvernement, décident de réduire le budget de la Santé.