Corse

Air France, la loi connais pas.

Brève
05/12/2011

Poursuivie en justice par les salariés de Corse qu'elle emploie comme "intermittents à temps partiel", la Direction d'Air France a été condamnée : les tribunaux des Prud'hommes de Bastia et d'Ajaccio ont ordonné la titularisation immédiate de ces employés. Une astreinte de 6000€ par jour et par salarié a même été ordonnée par le tribunal de Bastia.

Depuis un mois les aéroports de Bastia et Ajaccio sont occupés pour obliger la compagnie à titulariser ces 45 employés. Ce jeudi 1er décembre la CGT a lancé une grève dans les aéroports de Bastia et d'Ajaccio.

La Direction d'Air France prétend qu'elle ne peut pas titulariser ces salariés en invoquant ses difficultés... Difficultés qu'elle a oubliées quand elle a versé un million et demi d'indemnité à son ancien responsable, Gourgeon, ou lorsqu'elle débloque d'énormes sommes pour l'achat d'une centaine d'avions.

Alors qu'ils soient intérimaires, CDD, intermittents ou temps partiels, tous, s'ils le désirent doivent être embauchés en CDI. Ce ne sera que justice !

Les dernières brèves