Fos-sur-Mer

Ikéa : grève contre les mini-augmentations

Brève
14/03/2012

Ikéa vend ses produits en kit et elle se croit autorisée à verser à son personnel des augmentations en mini-kits. Pour protester contre ces mini-augmentations (accordées, en plus, en fonction d'une notation), les employés du dépôt de Fos-sur-mer se sont mis en grève. Ils rejoignent ainsi dans la grève leurs collègues du siège de St-Quentin-Fallavier (69).

Le kit Ikéa qui a mis les salariés en colère, c'est 1% d'augmentation pour la note 1 ; 1,8% pour la note 2 ; 2,5% pour qui a obtenu la note 3 et 3,1% pour l'unique élu à avoir obtenu la note 4. D'où la volonté des travailleurs de demander une vraie augmentation générale.

La direction d'Ikéa a beaucoup dépensé pour payer grassement les officines de police chargées d'espionner le personnel, ce n'est pas pour verser des salaires corrects à ses salariés. Ainsi, en se mettant en grève ils lui rendent la monnaie de sa pièce.

Les dernières brèves