Fralib – Gémenos (Bouches-du-Rhône)

La lutte continue

Brève
22/11/2011

Jeudi 17 novembre, la cour d'appel d'Aix-en-Provence a annulé le plan social du groupe Unilever, concernant son usine de conditionnement de sachets de thé et d'infusion Fralib. Le tribunal a jugé les mesures de reclassement de la direction « peu sérieuses ». Et pour cause : les travailleurs se sont vus proposer des postes à des centaines de kilomètres de chez eux, en Alsace, en Belgique, et même en Pologne - pour un salaire tournant autour de 500€ dans ce dernier cas.

Par leur lutte, les salariés se sont chargés de rappeler à la multinationale qu'ils ne comptent pas se laisser faire.

Les dernières brèves