FRALIB - GEMENOS

Non aux suppressions sélectives de salaires

Brève
13/12/2011

Les travailleurs de Fralib sont en lutte depuis des mois pour leur emploi. La direction d'Unilever, qui pourtant a arrêté la production, pour fermer l'usine, contre leur avis, retire à présent les salaires d'une trentaine d'entre eux. Sur leur feuille de paie, certains devraient même rembourser de l'argent à Unilever ! Ces gens-là, qui veulent fermer l'usine, reprochent aux salariés de faire grève, alors qu'ils n'ont aucun travail à leur proposer.

Les patrons, en voulant les faire taire, ne feront que renforcer la détermination des travailleurs. C'est ce que nous souhaitons.

Les dernières brèves