Rousset (13)

Toujours moins...

Brève
10/10/2011

ST Microelectronics connaît, parait-il, des hauts et des bas.

Le bas actuel correspondrait à une baisse de commandes d'un client, Nokia.

À cause de cet aléa commercial, les salariés ont appris qu'ils seraient au chômage partiel pendant une semaine à la fin de l'année, pendant la période des fêtes, avec seulement 60 % de leur salaire et aucune prime.

Ce qui est honteux car lorsque cela allait bien, qu'est-ce que les travailleurs ont eu en plus ?

Rien ou pas grand chose ! Et pourtant ce sont des millions qui ont été accumulés pendant des années. Ces richesses doivent revenir aux travailleurs qui les ont créées.

Les dernières brèves