Marseille

Exploitation à outrance des travailleurs agricoles

Brève
21/05/2021

L'affiche d'une association de défense des travailleurs détachés.

À Marseille s'est ouvert le procès de la société d'intérim "Terra fecundis" qui fournit des travailleurs détachés venus souvent d'Amérique du sud, aux agriculteurs de la région, en particulier les propriétaires d'immenses vergers et de batteries de serres.

Au cours de ce procès les conditions de travail sont mises en lumière. Travail dans les champs et les serres de 7h du matin à 18h, conditions d'hébergements scandaleuses, non payement des heures supplémentaires. Ces travailleurs n'ont pas d'autre choix que d'accepter des conditions de travail déplorables.

Comme le déclarait un des ouvriers au tribunal : "...mes heures supplémentaires ne sont pas payées, mais au moins j'ai un travail et j'arrive à subvenir aux besoins de ma famille ...". Si l'entreprise "Terra Fecundis" est le pourvoyeur de travailleurs, les principaux bénéficiaires de ce travail mal ou peu payé sont les grands propriétaires agricoles de la région. Ce sont eux qui fixent les horaires de travail, eux qui payent mal ou peu, eux qui assurent les mauvaises conditions d'hébergements et eux qui profitent largement de ce travail.

Dans ce procès, ce sont ces riches propriétaires qui sont les grands absents !

Les dernières brèves