Marseille

Histoire de leur compliquer encore la vie.

Brève
14/11/2018

Par voie d’affiche les habitants des immeubles effondrés de la rue d’Aubagne ainsi que ceux de plusieurs rues actuellement situées dans le périmètre où le facteur ne peut pas passer sont avisés par la direction de la Poste qu’il n’auront plus de courrier...

Ils devront aller à plusieurs Km, à Arenc, récupérer leurs lettres, plis recommandés, etc.

La Poste, si “proche des usagers” ignorerait-elle qu’il y a, à quelques centaines de mètres plusieurs bureaux de poste capables de garder le courrier des habitants déjà lourdement pénalisés ?