La force des travailleurs, c'est la grève !

Brève
28/04/2022

Quand les ordures ne savent pas où aller.

Pendant la féria de cette année, les travailleurs se sont fait respecter. Ils se sont mis en grève dés jeudi, et pour bien montrer leur colère, ils ont déversé des tonnes de déchets sur la place de la Mairie. Sacrilège, cela n'était pas le moment : ces trois jours de fête où les affaires battent leur plein !

Depuis longtemps le Maire (Président de l'AACCM) refusait les discussions sur les revendications, avec les représentant syndicaux : - les employés craignent une privatisation, ne veulent plus de contrat de huit ou quinze jours, le non remplacement des personnes parties à la retraite ; ils veulent des conditions de travail correctes.

Coup de tonnerre dans la ville : les élus, les représentants des patrons, crièrent à la prise d'otage. Quelques élus, bien connus pour leurs déclarations incessantes et réactionnaires, ne craignant pas le ridicule, commencèrent à enlever les déchets eux-mêmes... Juste le temps d'une page de pub.

En fin de journée, le Maire annonça qu'il était prêt à recevoir une délégation dés mardi : c'est cela le miracle de la grève. Les travailleurs ont mille fois raison d'utiliser le seul moyen dont il dispose pour se défendre. Rien n'est réglé pour le moment : s'ils ont accepté de suspendre la grève pendant la Féria, ils la gardent sous le coude car c'est leur seule arme pour défendre leurs intérêts et leurs droits.

Les dernières brèves