Marseille

Les affaires sont les affaires.

Brève
04/06/2018

Plus d’un million et demi de croisièristes ont fait une escale à Marseille l’année dernière.

Pendant cette étape, au lieu de se brancher sur le courant de terre, les navires des Cie comme MSC, P§O Cruises, Costa et autres continuent, à faire tourner à plein les moteurs afin de fournir aux passagers, électricité et climatisation. “... un paquebot pollue autant qu’un million de voitures, en termes d’émissions de particules fines et de dioxyde d’azote”. Voilà ce qu’en dit France Nature Environnement (FNE). Cette association avait fait mesurer le taux de pollution à Marseille , il y a trois ans, il était énorme mais rien n’avait été fait.

Par contre le ministre Jean-Yves Le Drian a déclaré l’année dernière devant un parterre d’édiles marseillais ravis : “Nous visons 100 millions de visiteurs en France d’ici 2020, et cela me parait probable, notamment grâce au dynamisme de la croisière”. Et ainsi la multiplication des navires de croisières avec l’utilisation de fuel de mauvaise qualité et leurs moteurs à plein régime va entraîner immédiatement la multiplication des pollutions de l’air.

Malheur aux asthmatiques et à tous ceux qui ont des difficultés respiratoires !

Les dernières brèves