Vaucluse

Pas touche aux riches fraudeurs !

Brève
27/12/2017

Pour cet ex-employé de l’URSSAF du Vaucluse, dénoncer le travail dissimulé des puissants s’est avéré dangereux.

Mandaté par sa direction pour effectuer un contrôle dans un restaurant du Pontet (Vaucluse), cet employé de l’URSSAF découvre le pot aux roses et provoque un redressement de plusieurs centaines de milliers d’Euros.

Mais loin de soutenir son employé contre le riche et influent propriétaire de l’hôtel-restaurant, cousin d’un ex-ministre, la direction de l’URSSAF le dessaisit du dossier. Il est finalement licencié en juillet 2016, après un burn-out, pour “inaptitude”. Auparavant il avait été convoqué pour passer devant un conseil de discipline pour “manque de discernement” et “dénigrement de sa hiérarchie”.

Entre temps ce salarié de l’URSSAF a failli être renversé par une voiture, un ami, pris pour lui devant son domicile, se fait sérieusement tabasser et cerise sur le gâteau sa voiture volée est trouvé devant l’URSSAF avec une pancarte “Tire-toi vite”...

Le député François Ruffin, a déposé une question écrite au ministre de la santé. Sera-t-elle traitée “sans suite” avec comme commentaire “dénigrement de la hiérarchie” ?

Les dernières brèves