Marseille

Quand un immeuble s’effondre, ce n’est pas la malchance.

Brève
11/11/2018

Ce samedi 10 novembre, prés de huit mille manifestants ont marché jusqu’à la Mairie, pour montrer leur solidarité avec les victimes de l’écroulement des immeubles de la rue d’Aubagne.

Ils ont marqué leur colère contre cet habitat indigne qui a causé la mort de huit habitants.

Tous, experts, habitants avaient déjà signalé fissures, et risques à la Mairie sans aucun résultat.

Il faut que les proches des victimes soient rapidement indemnisés.

Il faut que tous les habitants déplacés soient relogés dignement et immédiatement aux frais de la Mairie ou d’une institution qui se chargera de toutes les démarches.

Il faut des indemnisations pour tout ce qui a été perdu dans ce terrible accident.

C’est la moindre des choses.