Arles

Renault Arles : solidarité avec un délégué.

Brève
22/03/2018

Face au directeur qui voulait faire évacuer son garage , le soutien !

Recevoir, en tant que délégué une mise à pied conservatoire avec comme motif " insultes " alors qu'il n'y a eu aucune insulte, telle a été la tentative du directeur de la concession Renault d'Arles. Et cela afin de licencier ce délégué.

Une séance de travail, pour remédier à des difficultés concernant les diagnostics de panne des voitures avait été organisée avec les travailleurs dont le délégué. Or quelle ne fut pas la surprise du délégué de recevoir cette mise à pied conservatoire jusqu'à l'entretien avec la direction prévu pour le 21 mars.

Les quatre autres ouvriers de l'atelier ont immédiatement arrêté le travail pour la journée. Et le jeudi 15 mars une cinquantaine de personnes dont des représentants syndicaux se sont retrouvées dans le hall du garage pour soutenir le délégué.

Il reste qu’il faut continuer à se battre contre ce licenciement totalement arbitraire.

Les dernières brèves