Gare Saint- Charles, Marseille

Toujours plus...de travail, pour un petit salaire !

Brève
13/06/2019

À Marseille, à l'intérieur de la gare Saint-Charles les employés d’Itirémia sont en grève depuis ce mardi 11 juin.

La SNCF utilise cette société sous-traitante (rachetée par Samsic un des leader des services aux entreprises comptant 90 000 salariés) pour tirer sur les coûts au mépris des conditions de travail et de salaire des travailleurs. Ceux ci chargent et déchargent les colis, les bagages, les voitures de l’auto-train, gèrent la consigne, les objets trouvés. Ce sont eux aussi qui accompagnent les personnes à mobilité réduite et leur permettent de prendre le train. Leur direction et leur encadrement exigent sans cesse plus de tâches pour le même salaire et restent sourds à leurs revendications.

Les travailleurs protestent contre les charges de travail accrues, le manque de matériel, les réorganisations arbitraires, les acomptes non versés dans les délais, la multiplication des tâches, cela avec des salaires insuffisants.

Les grévistes d’Itirémia veulent une amélioration des conditions de travail et de management, une revalorisation des primes.

Les dernières brèves