Marseille

Un "Printemps marseillais" aux couleurs de l'hiver.

Brève
22/04/2021

La mairie, dirigé aujourd'hui par le "Printemps marseillais" avait dernièrement signé un protocole d'accord qui ne permet plus aux agents des écoles de se mettre en grève pour une partie de la journée ; c'est pour le nouveau maire, tout ou rien ! En effet ce fut avec les syndicats FO, UNSA et CFTC-CFE-CGC que  la mairie a signé cet accord prévoyant qu'il n'est ni possible ni réglementaire de se mettre en grève pour une partie de la journée.

Avec un petit salaire, des horaires contraignants, des tâches multiples et en nombre insuffisant au sein des écoles, les "Tatas", c'est leur nom dans la région, doivent perdre une journée entière quand elles se mettent en grève une heure pour défendre leurs revendications.

La CGT et la FSU ont, à juste titre, déposé un recours contre cet accord inique.

Droit dans ses bottes la mairie du "Printemps marseillais" augure plutôt de l'hiver, du mistral et des attaques contre les travailleurs.

Les dernières brèves