Communiqué de Nathalie Arthaud sur les tueries de Montauban et Toulouse

Communiqué
21/03/2012

Je tiens à exprimer mon horreur et mon dégoût après les tueries de Montauban et de Toulouse, où le choix des victimes laisse une connotation raciste.

Qu'il s'agisse d'actes d'un déséquilibré ou de crimes à motivation plus ou moins politique, que les victimes soient des militaires ou à infiniment plus forte raison des enfants, ce genre d'acte ne peut soulever qu'un sentiment d'horreur.

Je trouve cependant indécente l'instrumentalisation politique de ces actes, et en particulier les appels à l'union nationale. Ma compassion et ma solidarité à l'égard des proches des victimes ne créent pour autant aucune « solidarité nationale » avec Marine Le Pen, Sarkozy, Guéant et bien d'autres.

Pour ma part, il n'est pas question d'y participer.

Nathalie ARTHAUD