Airbus-helicopters :  Transformer l’or en plomb

Echo d'entreprise
21/05/2022

quatre..trois...deux....un !

Aux Machines-Outils, on le voyait arriver avec une certaine envie ce week-end de l’ascension de 4 jours.

Mais en un rien de temps, il s’est transformé en un week-end ...d’un jour. L’alchimiste d’Airbus a encore frappé.

Haribo Marseille :  Ce qui est dit. Ce qui n'est pas dit.

Echo d'entreprise
14/04/2022

Croco, Dragibus et Schtroupf...

Dans l'article de La Provence sur Haribo, le lecteur apprend tout ou presque , sur la fabrication des crocodiles, Dragibus et autres Schtroumpf à lunette. Par contre le lecteur ne saura rien sur les profits produits par les salariés puisque "le chiffre d'affaires réel est tenu confidentiel" est-il écrit sous la dictée d'en haut.

Tiens, comme c'est étrange ! pourquoi cette omerta de la part de la direction qui se vante, par ailleurs, des performances de l'entreprise ?

Ou avons- nous affaire à Schtroumpf Timide ?

C'est dommage car nous pourrions faire une relation très intéressante entre la croissance des profits et la stagnation de nos salaires. D'autant plus stagnants que les prix, eux, ne le sont pas !

RTM Marseille :  Achetés sur catalogue ?

Echo d'entreprise
14/04/2022

Un peu plus loin du trottoir, SVP.

À Arenc, nous avons deux minibus flambants neufs. Sauf que l’ouverture des portes se fait avec une telle amplitude, qu’il faut rester loin du trottoir si on veut éviter que ces portes n’aillent taper sur les
potelets présents à de nombreux arrêts...
Merci pour les mamies qui vont au marché !
La prochaine fois, il vaudrait mieux qu’on les essaie et qu’on donne notre avis.

RTM Marseille :  Rien à comprendre

Echo d'entreprise
13/04/2022

Comment entrer sur le parking ?

Dans le parking de Gèze, il y a de nombreux emplacements réservés aux deux roues... et très peu de deux roues garés.

Pourtant, usagers, comme traminots, nous sommes nombreux à utiliser scooters, motos, cyclos pour nous déplacer en ville.

Cherchez l’erreur... c’est juste que la carte d’abonnement ou la carte Pro que nous utilisons, ouvre la barrière à une voiture, mais pas à un deux roues...

CCP Marseille :  Histoire de tontine

Echo d'entreprise
13/04/2022

Vive la solidarité !

La tontine du télétravail

Et si on se lançait dans une tontine du télétravail ? Chacun met ce qu’il peut ou veut, on met tout en commun, et chacun se sert en fonction de ses besoins.

La tontine des horaires

Et si on se lançait dans une tontine des horaires ? De 7h30 à 18h30, et chacun vient selon ses possibilités...

Airbus Helicopters :  Débrayage sur les salaires

Echo d'entreprise
28/03/2022

"200€ sinon pas d'hélicos!"  

Les travailleurs d’Airbus Helicopters, à l'annonce du record historique de bénéfices de l'entreprisse de 4,2 milliards d’euros cette année ont pu constater que ce n’est pas la crise pour tout le monde. C’est dans ce contexte que les négociations annuelles obligatoires (NAO), se sont ouvertes, mais la mobilisation des travailleurs a un peu bousculé ces « négociations ».

Des travailleurs ont commencé à se réunir à l’initiative de la CGT. Les discussions commençaient à la pause, et se prolongeaient… bien au-delà de la pause. Les chefs n’osaient pas intervenir . Des travailleurs de plusieurs secteurs se sont rassemblés plusieurs fois à l’extérieur de leurs hangars, se retrouvant tous ensemble et aussi devant le bâtiment où se déroulaient les négociations.

Les syndicats FO, CFTC, CGC et CGT appelèrent donc à un débrayage, mardi 22 mars à partir de 13 h  30. Les ateliers se vidèrent. Bientôt, ce furent plus de 2000 travailleurs qui se retrouvèrent dans l’allée centrale. Dans les bureaux, pas d'appel mais plus d’une centaine, dont des cadres, rejoignirent quand même le cortège.

Quand le mégaphone de la CGT scandait : « 200 euros, sinon pas d’hélicos…», c’était tout le monde qui le reprenaient .

Lundi 28, les salariés apprenaient que l’accord avait été signé. Ce sera 60 € d'augmentation générale brute pour 2022. On est bien loin de ce qui serait nécessaire, mais la conviction d’une partie des travailleurs qui ont vécu ces journées, c’est qu'une heure de grève a pesé plus qu’un mois de "négociations".

CCP Marseille :  Régression

Echo d'entreprise
09/02/2022

Les enfants, ce sont nos "grands" dirigeants !

Même à l’école maternelle, les méthodes ont très largement évolué et tendent à ne pas infantiliser nos bambins.

Mais chez nous, c’est l’inverse. L’infantilisation est à l’ordre du jour et c’est tout juste si l’on ne nous distribue pas des hochets et des sucettes.

Merci !

CCP Marseille :  Hors champ

Echo d'entreprise
09/02/2022

Je suis hors de MOI.

Plus l’on s’approche de la finalisation de l’accord télétravail, plus la direction en recadre les contours : pas plus de deux jours consécutifs, des horaires préétablis...

Bref tout est passé au crible pour nous maintenir dans un cadre de plus en plus exigu !

Alors pour garder un peu de marge mieux vaut que ce soit nous qui la recadrions.

Airbus :  Don d'ubiquité

Echo d'entreprise
09/02/2022

Bon pour une médaille aux jeux olympiques...

Quand on est gardien, on doit souvent courir du parking visiteurs à l’accueil, puis aux accès fournisseurs...

Alors au moindre bug de la barrière, c’est des tâches supplémentaires qui se rajoutent.

Le don d’ubiquité, être partout à la fois, ça existe peut-être dans les contes de fées mais pas dans la réalité.

Airbus :  Parking maudit

Echo d'entreprise
09/02/2022

Interdit !

Quand on est sous-traitant que doit-on faire quand tous les parkings –Engelvin, P4, P5- sont pleins dès le matin ?

Rentrer chez soi ?

Se débrouiller comme on peut ?

Et comment s’en sortir lorsqu’on est obligé d’attendre dans sa voiture que la barrière s’ouvre en fin de journée ?

De ce casse-tête, on en a ras-le-bol.