RTM Marseille :  Plein le dos !

Echo d'entreprise
12/05/2020

Maxi-ralentisseur : fournisseur attitré des hôpitaux.

Aux ateliers du métro, les ralentisseurs de type dos-d'âne sont très très efficaces avec les voitures et les camions de livraison.

Avec les charriots élévateurs, ils sont carrément trop trop efficaces.

Ce n'est pourtant pas le moment d'envahir les services d'urgence avec des lumbagos et autres tassements de vertèbres.

Marseille RTM :  C'est mesquin !

Echo d'entreprise
12/05/2020

La mesquinerie n'a pas de limite.

Les congés posés avant le confinement ne peuvent pas être annulés.

Même quand on argumente que le voyage ou le déplacement prévu est annulé, c'est "circulez il n'y a rien à voir !"

Marseille : Hôpital de La Timone :  Un lourd bilan

Echo d'entreprise
28/04/2020

Prés d'un quart des équipes touché par le virus...

A l'hôpital de la Timone, les personnels de la société de nettoyage ont été remerciés par la Direction pour leur présence et leur travail depuis le début de la pandémie.

Mais il a fallu que les premiers agents soient touchés par le covid 19 pour que les chefs se disent qu'il leur faudrait peut-être des masques et des gants.

Le bilan est très lourd: près de 25% de leurs équipes ont été touchées par le virus!

Des remerciements hypocrites, qui ne pourront pas cacher la lourde responsabilité que portent les directions de l'AP-HM comme de cette société sous-traitante qui est une grosse entreprise internationale.

Marignane : Airbus Helicopters :  Nos emplois avant les profits

Echo d'entreprise
22/04/2020

Sauver les profits ou les emplois ?

Chez Daher, une entreprise sous-traitante, le patron nous a écrit qu' il allait lui falloir se séparer de certains d'entre nous pour soi-disant "sauver l’entreprise " ! Forcément, il n'allait pas dire que c'est pour sauver ses profits.

Pourtant, de l’argent, il y en a car dans le même courrier, il ose se vanter de la "success story" de cette affaire familiale !

Et en effet, la famille qui possède le groupe est la 140ème famille la plus riche de France avec une fortune estimée à 680 millions d’euros en 2019. Alors, si sacrifices il doit y avoir, ceux qui doivent les faire, ce sont ces millionnaires et pas nous, travailleurs du groupe Daher qui avons assuré leur fortune

Certicall Marseille :  Publicité mensongère

Echo d'entreprise
22/04/2020

N'en perdant pas une, Free vient de lancer une nouvelle pub avec comme slogan « Ils restent chez eux. Ils ont tout compris ». Un message que la direction n'a pas bien compris puisqu’elle impose à ceux qui ne peuvent pas télétravailler de retourner sur site, qu'ils le veuillent ou non. Cela concerne environ 600 travailleurs de Free en France, et moins d'une dizaine sur le site Certicall de Marseille.

Le mardi 14 avril, le site de Marseille a donc ré-ouvert pour moins d’une dizaine de salariés qui ne pouvaient télé-travailler, après plusieurs semaines de fermeture suite à des cas confirmés de Covid-19. Pour l'instant vu leur très petit nombre, ils peuvent garder leur distance sur les plateaux dans lesquels ils rentrent en suivant un itinéraire sécurisé.

Mais cela n'est pas forcément le cas pour venir travailler, quand il faut prendre les transports en commun, parfois bondés.

Pourquoi rouvrir le centre et faire prendre des risques aux téléconseillers en pleine pandémie ?

Pour la santé de leurs profits, ils sont prêts à tout, je crois qu’on a bien compris.

RTM Marseille :  le "Merci" de la direction

Echo d'entreprise
21/04/2020

Des promesses, encore des promesses...

Depuis le début de la crise sanitaire, la direction de la RTM l’a dit et répété :  "À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles… Et agents exceptionnels !"

Ça y est ! Tous les agents, conducteurs, mécaniciens, agents des bureaux vont enfin avoir droit à de la reconnaissance sonnante et trébuchante, à des embauches.

Non ? Quoi ? On aurait mal compris ?

Mais encore plus fort, cette même direction s'est lancée dans une grande envolée lyrique : "Merci à tout notre personnel de conduite, agents techniques, agents sur le terrain et tous les personnels supports grâce à qui nous pouvons assurer la continuité du service public."

A-t-on bien compris, la direction des transports marseillais abandonnerait-elle les notions de "service commercial", de "clientèle" de rentabilité pour se mettre au service de la population ?

Une bonne nouvelle ?

Airbus Helicopters (Marignane) :  Un verre, pourquoi pas, deux verres, cela va encore, trois verres, bonjour les radins.

Echo d'entreprise
07/04/2020

50cc, pas plus ?

Lorsque l'on nous distribue une seule et malheureuse petite bouteille d'eau de 50 cl par jour, depuis la condamnation des fontaines à eau, on est sûr d'avoir soif.

Cela surtout si l'on s'agite dans un endroit bien clos comme la structure d'un d'hélicoptère.

A moins que ce ne soit pour nous éviter d'aller et venir pour aller aux toilettes ?

Airbus Helicopters (Marignane) :  Boîte à sardines, boîte à virus...

Echo d'entreprise
07/04/2020

Plus ou moins à l'aise ?

Sur la chaîne de l'hélicoptère Super Puma, nous travaillons nécessairement les uns sur les autres.

Ceux qui parlent de "geste barrière" n'ont peut-être jamais mis un rivet dans un tronçon central, ni un faisceau dans un cockpit.

Ce qui ne les empêche pas de nous dire que tout va bien... Le coronavirus, combiné avec le virus de l'exploitation, c'est la surinfection.

Certicall Marseille :  Freefric

Echo d'entreprise
31/03/2020

Même entourés de remerciements et d’appels au dévouement, dans le dernier post de la direction DRA, la menace d’un retour sur le site de Marseille pour ceux qui ne télétravaillent pas est odieuse.

D’autant qu’il y a au moins trois cas confirmés de COVID 19 dans le centre.

Tous nous répètent qu’il faut se confiner, ne pas se regrouper. Alors en pleine pandémie, c’est quoi l’urgence ?

Protéger notre santé et celle de nos proches ou continuer à nous faire travailler quel qu'en soit le prix ?

Airbus Helicopters :  Les femmes de ménage : rien ne change... sauf que c'est pire

Echo d'entreprise
31/03/2020

Après leur mouvement de lundi dernier, la direction d'Airbus a fourni quelques équipements, même si cela ne règle pas tout.

La charge de travail reste énorme, et s'il est déjà difficile de boucler sa tournée en temps "normal", c'est impossible en temps de crise sanitaire.

En tous cas, elles se sont fait respecter, et nous montrent la voie.