Marignane :  Airbus Helicopters : parole de patron

Echo d'entreprise
18/03/2020

Fabriquer des engins de mort : l'urgence absolue ?

Ce lundi 16 mars, au traitement de surface mécanique, le responsable déclarait pour inciter les ouvriers à travailler : "ce n'est pas pire d'attraper le virus à l'atelier, plutôt qu'en allant acheter le pain à la boulangerie".

Cet atelier utilise des produits particulièrement toxique comme le chrome 6 cancérigène, et un collègue rétorquaiit :" au moins, à la boulangerie, il n'y a pas de chrome6".

Marignane :  Airbus Helicopter : des économies honteuses.

Echo d'entreprise
18/03/2020

Les femmes de ménage étaient ce lundi 16 au matin en droit de retrait.

Elles n'avaient ni gants, ni lingettes, ni masque, et de plus elles étaient, comme d'habitude, en sous-effectif.

Sous la pression d'Airbus, elles ont repris le travail en ayant obtenu seulement des gants. Mais cela atteste ce dédain pour les travailleurs : les économies d'Airbus sur le nettoyage se font au mépris de l'hygiène, qui peut devenir dramatique en cette période de coronavirus.