La Provence Marseille :  2e-3e, 13e-14e ET 15e-16e Lutte ouvrière se lance

Article de presse
19/02/2020

Isabelle Bonnet, tête de liste LO dans les les 2e-3e.

C'est une question de combat, d'engagement, de conviction. En décidant d'entrer dans la campagne municipale, Lutte ouvrière revient à ses fondamentaux. Ce qui est l'essence même de son action au fil de l'histoire : "Faire entendre le camp des travailleurs." "Dans une économie en crise où les capitalistes veulent une part toujours plus grande des richesses créées par le travail, il est essentiel pour nous de réaffirmer et de défendre nos idée révolutionnaires", explique Isabelle Bonnet, tête de liste de LO dans les 2e-3e.

À Marseille, le parti dirigé par Nathalie Arthaud et dont les valeurs ont longtemps été incarnées par la populaire Arlette Laguiller, a décidé de se lancer sur trois secteurs. Les 2e-3e avec Isabelle Bonnet et Rémy Bazzali, les 13e-14e avec Daniel Pécout et Marc Cecon et les 15e-16e avec François Roche et Agnès Benkemoun. Balayant toute idée d'alliance notamment sur le 7e secteur sur les terres du Rassemblement national. "Nous sommes les seuls à pouvoir parler de lutte des classes. Personne ne peut le faire à notre place, rappelle avec insistance Isabelle Bonnet. On sait qu'il n'est pas possible à l'échelle d'une seule commune de changer réellement la vie des travailleurs. Pour les maires, la marge de manœuvre budgétaire est en effet de plus en plus limitée. Nous n'avons d'autre choix que nous battre avec nos moyens et refuser toute résignation. Nous sommes là pour redonner de l'espoir à la classe ouvrière."

Sur les trois secteurs de la ville où le parti sera présent, l'idée est donc de faire passer des messages, de rendre audible la voix de Lutte ouvrière dans un paysage politique particulièrement fragmenté.

ÉRIC PUECH

Droits de reproduction et de diffusion réservés © © La Provence Marseille