mer
27
fev
Réunion publique

Angers  (49)

Salle du Doyenné, Boulevard du Doyenné

à 20h30

1919 : il y a 100 ans, la fondation de l’Internationale Communiste

En mars 1919, alors que les travailleurs russes sont engagés dans une guerre à mort pour sauver leur révolution, les bolchéviks à la tête du jeune et fragile Etat ouvrier convoquent un congrès pour jeter les bases d’une Internationale Communiste (IC). Pour Lénine et Trotsky, la révolution russe ne pourra survivre sans s’étendre au moins au reste de l’Europe, et les bolchéviks considèrent donc que la constitution de partis communistes révolutionnaires dans tous les pays et leur union dans un « parti mondial de la révolution » est une nécessité absolue. L’exposé reviendra sur les conditions dans lesquelles les bolchéviks ont fondé l’IC, sur les objectifs qui étaient les leurs et sur les obstacles qu’ils rencontrèrent dans cette tâche. L’IC fut dès le départ appelée aussi la Troisième Internationale, car ce n’était pas la première fois que les communistes tentaient de doter la classe ouvrière d’une organisation qui l’unisse au-delà des frontières. En effet, pour les fondateurs du courant communiste Marx et Engels, le renversement du capitalisme ne pouvait se concevoir qu’à cette échelle. Nous reviendrons donc sur l’expérience de la Première et de la Deuxième Internationales, dont les réussites comme les échecs sont riches d’enseignements pour nous. Car, face à la crise globale du capitalisme, nous restons convaincus que, sans un « parti mondial de la révolution », les exploités ne pourront pas vaincre.