Crèches à Nantes

Absence de places

Brève
04/06/2018

Le journal Ouest-France rapporte que sur 3111 familles ayant fait une demande de place en crèche pour la rentrée, 2267, soit presque les trois-quart, se sont vues opposer un refus. La municipalité ne s’est engagée à ouvrir que 400 places de plus d’ici 2020 ce qui ne résoudra rien. Elle se décharge sur les créations de places en structures associatives ou privées qui ne peuvent pallier ce manque criant. L’accueil des enfants d’âge pré-scolaire permettant à tous les parents qui le souhaitent de maintenir leur activité professionnelle est une nécessité. Les familles aynat des hauts revenus savent résoudre ce problème en payant au prix fort les aides nécessaires.

Pour les milieux populaires c'est un service public digne de ce nom qui devrait être mis en place. Mais sur ce terrain on sait qu'on ne peut pas compter sur Macron... et finalement, pas davantage sur les municipalités de gauche.