Urgences du CHU d'Angers

Ça ne fait toujours pas le compte

Brève
01/08/2019

Au CHU d’Angers, la grève au service des urgences continue. Certes, la direction a proposé la création de deux postes d’infirmières, mais aucun poste d’aide-soignant, d’ASH ou d’administratif. Cela reste donc très insuffisant par rapport aux besoins. Par ailleurs les travailleurs des urgences exigent aussi le remplacement de tous les arrêts maladie et l’augmentation du nombre de lits.

La direction du CHU d’Angers s’est indignée dans la presse de l’ingratitude des grévistes et a déclaré que c’était sa maigre proposition sinon rien. Mais ce chantage, alors que plus de 200 services d’urgence restent mobilisés à travers le pays pour obtenir les 10 000 postes qui manquent, n’a fait que jeter de l’huile sur le feu.

La grève se poursuit donc. « On ne lâche rien ! »

 

Les dernières brèves