PCM, Champtocé – Maine-et-Loire

En grève pour les salaires

Brève
19/03/2021

Chez PCM, entreprise qui produit des pompes pour le secteur pétrolier et l’agroalimentaire, les discussions annuelles sur les salaires ont mal tourné pour la direction. Estimant que le patron se moquait d’eux en ne proposant que 0,5 % d’augmentation générale (environ 10 euros), 95% des 100 ouvriers se sont mis en grève totale le vendredi 12 mars.

Le mécontentement était tel que pour la première fois, un nombre conséquent d'employés des bureaux et de cadres ont débrayé à plusieurs reprises pour apporter leur soutien aux ouvriers, et se sont refusés à les remplacer en jouant le rôle de briseurs de grève.

La direction, qui ces dernières années a morcelé l’entreprise en plusieurs établissements afin de diviser les travailleurs, a d’abord fait mine de ne rien céder, comptant sur l’usure du mouvement. Mais le moral était bon parmi les grévistes qui, contents de profiter d’un temps printanier, ont fait savoir en direct au nouveau directeur du site qu’il ferait bien de les entendre.

Jeudi 18, la direction a fini par céder une augmentation de 24 euros immédiatement, plus 6 euros conditionnés aux résultats de l'entreprise fin juillet. Ce ne sont pas les 40 euros revendiqués au départ mais ce recul du patron a été arraché par la lutte. Les grévistes ont décidé de reprendre le travail le vendredi 19, tous ensemble et la tête haute.

 

 

Les dernières brèves