Nantes

Enseignants en colère

Brève
16/01/2022

Avec 3500 manifestants à Nantes et 1500 à Saint-Nazaire, la mobilisation des enseignants en Loire-Atlantique a été à la hauteur de leur colère. Le taux de grévistes a battu des records avec dans le primaire, de nombreuses écoles fermées.

Toutes les catégories étaient représentées, parents d’élèves, personnel enseignants, lycéens, mais aussi des inspecteurs et des chefs d’établissements, rarement mobilisés mais qui cette fois exprimaient leur ras-le-bol devant l’incapacité du gouvernement à faire face à la crise sanitaire.

Cette mobilisation réussie en appelle d’autres avec samedi 15 janvier, un nouvel appel à manifester à 10h 30 au Miroir d’eau à Nantes et place du Commando à Saint-Nazaire.

Blanquer a lâché un peu de lest, mais c’est encore très insuffisant et la mobilisation continue.

Les dernières brèves