Conseil Régional des Pays de la Loire

Face aux cheminots, c'est pas la joie !

Brève
13/06/2018

Devant l'Hôtel de Région à Nantes

Mardi 12 juin , les cheminots en grève de la région des Pays de la Loire se sont retrouvés devant la gare sud. Malgré la pluie, ils sont partis en manifestation jusqu’au siège du conseil régional à Nantes. 300 cheminots, travailleurs du public et du privé ainsi que des retraités sont venus demander des comptes à la présidente (Les Républicains) de la Région. Celle ci, en accord avec la direction de la SNCF, ne cache pas son envie de voir privatiser le transport ferroviaire et de fermer au passage plusieurs guichets TER sur la région.

Devant le refus des manifestants que seule une délégation soit reçue par les responsables de la région, un élu du conseil régional, M. Dejoie, président de la commission Finances et des ressources humaines, s'est porté volontaire pour venir les rencontrer devant l’Hôtel de région. Là, des cheminots ont pu lui dire ce qu’ils pensaient de la politique de la région à propos du transport régional. Il a dû aussi entendre tout le mal que pensaient les cheminots des votes en faveur du pacte ferroviaire des députés de son parti à l’assemblée nationale et au sénat. Peu habitué à s'entendre dire ses quatre vérités, ce politicien de la bourgeoisie n'a pas gardé longtemps son sourire.

A la suite de quoi, les chemeinots toujours aussi déterminés ont voté la reconduction de la grève.