Daher Nantes et région

Grève pour les salaires

Brève
06/06/2021

Chez Daher, un sous-traitant d'Airbus, les travailleurs du site de Saint Aignan-Grandlieu ont décidé de se mettre en grève à partir de mercredi 2 juin. C'est la suite à une grève sur un site Airbus à Montoir, près de Saint-Nazaire, qui a servi de détonateur. En effet elle a permis aux salariés de Daher du site d’obtenir une augmentation de salaire de 55 €. Il faut dire que ces derniers travaillent au milieu des ouvriers d’Airbus et la peur de la contagion a permis de faire céder les patrons plus rapidement. Ceux d’Airbus avaient d’ailleurs débrayés, il n’y a pas si longtemps que cela…Et ça les patrons ne l’ont pas oublié !

Ceux de Saint-Aignan ont donc décidé de s'y mettre eux aussi pour obtenir la même augmentation. Ce sont les ouvriers du site eux-mêmes qui ont fait le choix d'arrêter le travail alors qu'ils viennent de subir un plan de licenciement en début d’année. A l’époque, la direction avait prétexté de la crise du Covid et de celle de l’aviation pour licencier 643 employés ainsi que les intérimaires. Pourtant, les moyens financiers existent bien pour maintenir les emplois et les salaires même dans cette entreprise car la fortune de la famille Daher est estimée à 500 millions d’euros !

Alors, l’absence d’augmentation de salaires sur tous les sites a mis le feu aux poudres… Et c'est toute la production qui s'est arrêtée !

La grève s'organise et les décisions se prennent en commun en assemblée générale devant l’usine. Les patrons de cette entreprise, riches à millions, ont largement les moyens de répondre aux exigences des grévistes ; c'est pourquoi le mouvement pour les 55 € continue.

Les dernières brèves