Airbus à Nantes

Il faut embaucher les intérimaires !

Brève
16/10/2019

Pour la deuxième fois, en août d’abord et maintenant en octobre, les salariés d’Airbus à Nantes ont manifesté leur solidarité envers leurs collègues intérimaires à qui Airbus refuse l’embauche. En octobre, lors d’une cérémonie organisée par la direction pour fêter la sortie de la 1000ème nacelle (pièce qui entoure le réacteur) de l’avion 330, certains salariés du secteur ont scotché sur leur vêtement de travail « embauchez Baptiste » l’intérimaire qui venait d’être, encore une fois, renvoyé à sa boîte d’intérim.

Devant une charge de travail qui ne cesse de croître et des cadences infernales, intérimaires, sous-traitants, salariés d’Airbus, devront tous ensemble imposer à la direction ces embauches indispensables.

Les dernières brèves