Clinique des Sables d’Olonne

« Ils ne pensent qu’aux sous, on ne pense qu’aux soins »

Brève
13/04/2018

Quatre jours de grève et de mobilisation à la clinique Porte Océane des Sables d’Olonne. Barrage filtrant sur la voie rapide devant la clinique. Manifestation sur le remblai des Sables. Du jamais vu !

Avec des slogans tels que « soignant épuisé, salaire précaire = patient en danger », « Ils ne pensent qu’aux sous, on ne pense qu’aux soins », les salariés ont exprimé leur ras-le-bol et dénoncé publiquement de mauvaises conditions de travail et salariales.

Devant la détermination des salariés et la mobilisation qui a touché tous les services, avec le soutien de la totalité des médecins, la direction a fini par lâcher du lest sur les conditions de travail (remplacement en cas de maladie) et sur les salaires (prime, revalorisation de 2 % pour les salaires au SMIC et augmentation d’environ 30 euros de tous les salaires).

Quatre jours de grève de soignants en colère qui ont fait rabattre le caquet au groupe Sisio, propriétaire de la clinique et qui se classe au 5ème rang des établissements de santé privés en France.