Nantes

Intermittents, précaires de la culture et de la restauration manifestent

Brève
12/03/2021

Les UBER devan le théâtre Graslin

Brève Nantes

Après avoir tenté une occupation des locaux de la DRAC (Direction Régionale de l’Action Culturelle) des Pays de la Loire le 4 mars, et alors que le 10 mars les employés de la Drac étaient renvoyés chez eux sur ordre du préfet, les professionnels du spectacle ont décidé en assemblée générale, d’occuper dans la foulée le théâtre Graslin à Nantes. Ils demandent le retrait pur et simple de la réforme chômage, un plan massif de soutien à l’emploi pour les salariés de la culture, la réouverture immédiate des lieux des théâtres, cinémas et autres, la prolongation de l’année blanche…
L’occupation se fait jour et nuit, tolérée par la mairie (PS) qui dit soutenir les revendications mais limite à 45 personnes le nombre d’occupants. Tous les jours à 13h ils organisent une agora devant le théâtre pour échanger et expliquer le sens de leur lutte.
Vendredi 12 mars, l’agora a été rejointe par les « Uber » en lutte qui manifestaient leur colère contre un arrêté municipal de la ville de Nantes interdisant l’accès des scooters non électriques aux rues piétonnes du centre ville, sous prétexte des nuisances que cela entraîne pour les riverains. Le problème c'est que cela équivaut à les empêcher de travailler dans ce secteur.

Les dernières brèves