Santé Atlantique à Saint-Herblain (Loire-Atlantique)

La grève continue

Brève
16/10/2018

L'appétit de profit du groupe Eslan provoque régulièrement des grèves dans tout le pays. Ici celle du personnel de la clinique Brétéché à Nantes en juin dernier.

Le 16 octobre, le personnel soignant de la polyclinique du groupe Elsan à Saint-Herblain a entamé son 5ème jour de grève. Il manifeste contre la la dégradation des conditions de travail consécutive au déménagement des cliniques privées nantaises du groupe sur un seul site : Santé Atlantique à Saint-Herblain. Cette concentration se fera avec diminution de personnel. D'ores et déjà, le manque de personnel devient dramatique dans une période où il s'agit de tout réorganiser, alors que des travaux se poursuivent pour accueillir les unes après les autres les différentes cliniques. Cela ne permet ni d’avoir un planning anticipé ni de s’occuper correctement des patients. Résultat, le personnel est épuisé. A cela s'ajoute le problème des salaires qui sont toujours très bas.

A coup d’acquisitions, le groupe Elsan est devenu leader de l’hospitalisation privée en France. Mais c’est avant tout la santé des actionnaires qui préoccupe ses dirigeants au détriment de celle des patients et du personnel qui a toutes les raisons de rester mobilisé.