Michelin La Roche-sur-Yon

La relance... des suppressions d'emploi

Brève
05/10/2018

Suite à la suppression de 700 emplois à l’usine de Joué-lès-Tours en 2013, Michelin avait promis 100 millions d’investissement et la création d’une centaine d’emplois sur le site de La Roche.

Les promesses se sont vite dégonflées. En 2016, la direction divisait par deux ses engagements tant sur les emplois que sur les investissements et mettait la pression sur les salariés en imposant entr'autres aggravations de l'exploitation, le passage en 4x8 et 16 dimanches travaillés par an.

En février dernier, Michelin suspendait ses promesses d’investissement. L’usine de La Roche ne serait, soi-disant, pas assez rentable pour que cela vaille la peine d’y investir…

Et maintenant, Michelin se permet d’annoncer la relance de la fabrication des pneus pour poids lourd, en promettant... la suppression d’au moins 70 emplois, soit 10 % des effectifs du site !

En 2017 Michelin a touché 17 M€ au titre du CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) et vient d’annoncer un bénéfice en hausse de 6 % pour le premier semestre 2018.

C'est pour protester contre cette politique que les salariés de Michelin se sont rassemblés et ont manifesté le 4 octobre dernier, à l'appel de la CGT, devant les portes de l'usine.