Laval en Mayenne

Le secteur de l'animation craque

Brève
23/11/2021

Depuis plusieurs mois, le secteur de l'animation de l'agglomération de Laval manque de personnel. Plusieurs postes ne sont pas pourvus et les animateurs, les ATSEM (Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles Maternelles) et tous les agents travaillant dans les écoles sont débordés. Les taux d’encadrement ne sont pas respectés.

Cette situation est d'autant plus mal vécue que les salaires sont très bas. En effet beaucoup d'agents travaillent à temps partiel imposé avec des contrats précaires. Les salaires sont inférieurs à 1000€ certains gagnant même 600€ par mois.

Ce vendredi 19 novembre ils sont allés crier leur colère à une cinquantaine devant la mairie de Laval. Ils réclament des embauches avec de vrais contrats et un nombre d'heures qui permettent d'avoir un salaire décent. Et si le maire les a écoutés, ils sont bien conscients que pour se faire entendre il ne faudra pas en rester là.

Les dernières brèves