CHU de Nantes

Les agents d’entretien en grève

Brève
17/03/2020

Au CHU de Nantes, les agents d’entretien ont fait grève lundi 16 mars pour dénoncer une nouvelle dégradation de leurs conditions de travail : alors que l’épidémie de coronavirus se développe, ils n’ont à disposition ni gel hydroalcoolique, ni gants. Salariés d’un grand groupe de nettoyage (Onet), ils assurent pourtant une tâche indispensable : le nettoyage des salles d’attente, blocs opératoires, halls et espaces de consultations, c’est-à-dire de tous les espaces – et ils sont nombreux – qui permettent le bon fonctionnement de l’hôpital. Depuis des années déjà, le personnel de l’entretien est, comme celui de l’ensemble de l’hôpital, en sous-effectif. Et cela n’a fait, comme il était prévisible, que s’aggraver avec la progression de l’épidémie. Les choix des directions d’Onet, du CHU et du gouvernement – tous solidaires des attaques menées contre les travailleurs de l’hôpital depuis des années – mettent en danger aussi bien les travailleurs que les patients. En faisant grève, les salariés d’Onet défendent notre intérêt à tous.

 

Les dernières brèves