La Poste (Nantes)

Les postiers de Nantes-Bretagne contre un licenciement

Brève
10/09/2021

La colère des postiers de Nantes-Bretagne s’est exprimée à l’annonce du licenciement d’un facteur. Depuis plusieurs années, il n’y avait pas eu de grève dans le bureau mais, dans la même semaine, des dizaines de facteurs, y compris intérimaires, ont débrayé à deux reprises puis ont fait grève les 9 et 10 septembre pour dénoncer le licenciement de leur collègue accusé à tort par l’encadrement d’avoir menacé un autre collègue. Les salariés présents au moment des faits avaient témoigné par écrit qu’ils n’avaient pas entendu de menace.

En réalité, la direction lui reproche d’avoir contesté les 12 suppressions d’emplois qui viennent d’avoir lieu dans le cadre d’une réorganisation.

Elle voulait faire un exemple. Eh bien, les postiers ont montré qu’on ne peut pas s’en prendre impunément à l’un d’entre eux et ils ont obtenu le retrait de la plainte déposée par la poste contre leur collègue et l’engagement qu’il n’y aurait pas de conséquence pour les intérimaires. Une pétition de soutien continue à circuler, y compris au centre financier.

Les dernières brèves