Protection de l’Enfance (Angers)

les travailleurs sociaux dans la rue

Brève
04/07/2022

Jeudi 30 juin, à l’appel des syndicat CGT et CFDT du Conseil départemental, une centaine de salariés de la Protection de l’Enfance en grève se sont rassemblés devant l’hôtel du Département à Angers. Cela fait des années que ces travailleurs sociaux dénoncent le manque de moyens matériels et humains face à une situation sociale qui se dégrade.

Depuis un appel à projets initié par le Conseil départemental en 2017, qui avait mis en concurrence les établissements du secteur associatif accueillant les enfants, la situation n’a cessé de se détériorer.

Aujourd’hui dans le Maine-et-Loire, plus d’une centaine d’enfants sont en attente de placement faute de place et une autre centaine se trouve dans des lieux d’accueil non adaptés. Les professionnels réclament donc la création immédiate de 200 places d’accueil, des moyens en personnels et la revalorisation des rémunérations.

Quand les élus et responsables du département prétendent que leurs préoccupations sont les mêmes que celles des travailleurs, comment les croire ? Il y a deux semaines, la présidente LR du Conseil départemental a fait, dans une interview radio, une présentation si idyllique de la Protection de l’Enfance que cela a été la goutte d’eau !

Les travailleurs sociaux réunis le 30 juin se sont donc donnés rendez-vous à la rentrée, bien convaincus que belles paroles et promesses n’ont jamais résolu les problèmes !

Les dernières brèves