CHU d’Angers

Leurs voeux et ceux du personnel !

Brève
24/01/2018

Un moment de la cérémonie des voeux !

Le mardi 23 janvier, Béchu, le maire d’Angers et président du conseil de surveillance de l’hôpital ainsi que la nouvelle directrice générale du CHU avaient prévu, dans l'après-midi, la traditionnelle cérémonie des vœux au personnel.

Mais ce sont 300 aides-soignantes, infirmières, ouvriers ou secrétaires… qui attendaient tout ce beau monde de pied ferme pour dénoncer les suppressions de postes annoncées par la direction pour 2018.

Dans tous les secteurs, les travailleurs du CHU sont déjà touchés par de multiples restructurations et des suppressions de postes et sont au bord de l’épuisement. C'est dans ce contexte que la direction a annoncé fin décembre un nouveau plan de suppressions d’effectif ! Et que les congés d’été seraient étalés sur cinq périodes de juin à septembre, ce qui signifie ne pas avoir de congés avec les enfants 3 années sur 5 !

C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase !

La colère a donc éclaté, empêchant les discours et a fait tourner court cette « réception » !

Le personnel ne veut pas trinquer et payer toujours plus cher les économies imposées par le gouvernement aux hôpitaux publics !