Chalonnes, Maine-et-Loire

Liberté d'installation pour les migrants !

Brève
12/10/2018

Cet été, une marche de solidarité avec les migrants...

A Chalonnes, deux familles de réfugiés (l'une arménienne, l'autre nigériane) viennent de se voir refuser leur demande d'asile. Elles vivent désormais dans la crainte quotidienne de recevoir l'obligation de quitter le territoire français. Comme il n'est pas question pour elles de retourner dans des pays où leur sécurité serait menacée, elles n'auront peut-être bientôt plus d'autre choix que de se cacher.

Evidemment, les choses seraient plus simples si ces familles avaient quelques centaines de milliers d'euros à dépenser pour s'offrir des « visas dorés », ces permis de résidence que la France accorde aux étrangers... qui ont les moyens de signer un très gros chèque.

A défaut d'une grande fortune, les réfugiés arméniens et nigérians savent au moins qu'ils peuvent compter sur la solidarité des habitants de Chalonnes, qui ont déjà annoncé un rassemblement de soutien le samedi 13 octobre.