Ouest-France Le Mans

Non aux licenciements !

Brève
01/10/2018

Le rassemblement des journalistes et de leurs soutiens au Mans

Samedi 29 septembre, Place de la République au Mans, une vingtaine de journalistes du quotidien Ouest-France se sont rassemblés pour alerter le public sur le plan de suppression de 20 postes sur les 28 que compte la rédaction du journal dans le département.
Ils dénoncent la disparition de la pluralité dans la presse locale. Le groupe Ouest-France qui possède les deux quotidiens locaux a fait le choix de supprimer l’équipe de journalistes d'Ouest-France et de s’appuyer sur celle du Maine-Libre pour alimenter ses deux journaux.
Les 20 salariés qui vont perdre leur poste devront combler des postes vacants ailleurs dans la Région, voire prendre la place de salariés en CDD qui seront licenciés pour permettre leur reclassement. C’est d’ailleurs ce que la direction du groupe s’apprête à faire dans le Maine-et-Loire où une vingtaine de salariés vont subir le même sort.
Les journalistes de Ouest-France ont bien raison de se défendre face à un groupe de presse qui, tout en ayant un statut associatif, agit comme toute entreprise capitaliste, en sacrifiant ses employés pour augmenter sa rentabilité.