Michelin à La Roche-sur-Yon

Non aux licenciements !

Brève
16/10/2019

Après des mois d’incertitude, la nouvelle est tombée jeudi 10 octobre : la direction a annoncé aux 619 salariés la fermeture de l’usine pour fin 2020, c’est-à-dire la perte de leur emploi.

Rapidement, les ouvriers ont cessé le travail et toute la journée ils ont maintenu une présence à plus d’une centaine devant l’entrée de l’usine, entretenant un feu de pneus et de palettes. L’entreprise était à l’arrêt. Les salariés ont crié leur colère au DRH de Michelin France et au directeur poids-lourds Europe, tous deux présents sur le site, et dénoncé les mensonges en série de la direction depuis 2013. De la promesse de créer 170 emplois, à la fermeture du site pour 2020.

Comme un travailleur l’a dit : « Maintenant on va se battre. On va se serrer les coudes. Il n’y a pas de choix. Faut arrêter, on ne parle pas d’une petite PME qui met la clé sous la porte, mais d’une multinationale qui fait des millions de bénéfices. » Michelin roule sur l’or avec des bénéfices qui ont atteint 1,6 milliard d’euros l’an dernier.

La fermeture de l’usine et les licenciements annoncés sont une déclaration de guerre aux travailleurs de La Roche, l’éventuel « plan d’accompagnement » une fumisterie. Pour sauver leur peau, ils vont avoir à mener un combat qui ne fait que commencer.

Une occasion d’exprimer le refus des licenciements sera le rassemblement prévu par l’ensemble des syndicats le jeudi 17 octobre à 13h devant la porte de l’usine.

Les dernières brèves