Basic Fit à Cholet, Maine-et-Loire

Non aux licenciements !

Brève
13/07/2020

Basic Fit est un groupe néerlandais, qui possède environ 800 salles de sport en Europe, dont la moitié en France. A la salle de Cholet, trois salariés sur quatre ont appris début juillet qu’ils étaient « licenciés pour faute grave ». La prétendue « faute grave », c’est qu’ils se sont rendus à la salle pendant le confinement pour continuer à s’entraîner et à vérifier l’état des machines. C’est à l’évidence un prétexte pour une direction régionale qui, comme à Angers et à Trignac (en Loire-Atlantique), profite visiblement du contexte du Covid-19 pour tenter de mettre à la porte qui bon lui semble, de façon totalement arbitraire.A Cholet, les salariés licenciés ont commencé à faire signer une pétition aux clients utilisateurs de la salle, pétition qui a déjà recueillie des dizaines de signatures. Non aux licenciements !

Les dernières brèves