Angers

Non à la fermeture de la Pouponnière Pimloo

Brève
22/12/2020

Vendredi 18 décembre au matin, les 17 salariées de la Pouponnière Pimloo à Angers ont débrayé, avec un large soutien syndical, pour s’opposer à la fermeture de cette structure de la Protection de l’Enfance. Cette pouponnière peut accueillir jusqu’à 14 enfants de 0 à 3 ans et, si elle ferme, ces salariées perdront leur emploi.

Le groupe VYV3, qui gère la pouponnière, veut leur imposer une rupture conventionnelle collective et le placement des enfants en famille d’accueil, une solution qui permet de faire des économies, et cela dès avril 2021. Le département manque déjà de familles d’accueil, mais c’est un détail pour le président UDI du Conseil départemental. Le département, propriétaire des locaux, a en effet décidé de les vendre à un promoteur immobilier. VYV3 qui a des moyens, n’a visiblement pas cherché à trouver de nouveaux locaux.

Mais c’est sans compter sur la détermination des salariées qui sont bien décidées à ne pas laisser faire un tel gâchis, pour des histoires de gros sous.

 

Les dernières brèves