Clinique Brétéché de Nantes

A nouveau en grève

Brève
06/06/2018

En grève pour leur salaire, les travailleurs de la clinique Brétéché à Nantes occupent l’entrée de la clinique. Cette grève est majoritairement suivi, au point que la direction de la clinique a dû annuler les opérations prévues au bloc opératoire. Le personnel soignant réclame des hausses de salaires et de meilleures conditions de travail. D’autres travailleurs du groupe à Nantes ont d’ailleurs débrayé en soutien.

Tous font partie du groupe ELSAN, premier groupe français de cliniques privées. Les bénéfices de la clinique atteignent plus d’un million d’euros pour l’année 2017, sans que cela ne profite au personnel. Au contraire, la direction conditionne même la prime de fin d’année aux jours d’absence des travailleurs. Pour neuf jours d’absence, c’est 30% de moins sur cette prime !

Leur ras le bol s’est déjà exprimé fin mai par deux jours de grève. La direction est revenue sur ce qui avait été acquis par les grévistes et ça été la goutte d’eau de trop. Déterminés à se faire respecter et à voir leurs revendications aboutir, les grévistes décident au jour le jour de la continuité de leur grève. Mercredi midi, ils ont eu la visite de travailleurs venus en soutien dont des cheminots en lutte. D’ailleurs devant la clinique les soutiens sont nombreux. Les klaxons des camions et des voitures qui passent sont fréquents pour marquer ce soutien. Des grévistes ont aussi décidé d’aller directement parler à d’autres travailleurs du groupe sur la ville de Nantes pour élargir leur mouvement.