S20 à La Roche sur Yon

Où est passé l’argent ?

Brève
20/06/2019

S20, entreprise d'électroménager à La Roche sur Yon, est en redressement judiciaire depuis le 24 avril. 82 salariés sont dans l’attente et pour certains c’est le 6ème plan social qui se prépare en 30 ans ! S20 est née en 2014 des cendres de Fagor-Brandt. L'entreprise subit les difficultés du groupe Brandt, filiale à 100% du groupe Cevital, dont les commandes représentent plus de la moitié de l’activité de S20. Issad Rebrab, PdG de Cevital, est incarcéré depuis le 22 avril pour malversations financières suite au soulèvement populaire en Algérie.

Les représentants du personnel rappellent la longue liste des aides publiques, apportées à la direction de S20 pour relancer l’activité : plusieurs millions d’euros au total (certains parlent de 6 millions) et pourtant l’entreprise est aux portes de l’agonie et s’interrogent à juste titre, : « Où est passé tout cet argent ? »

En tous les cas, ces subventions accordées sous prétexte de défense de l'emploi, ont servi surtout à enrichir les actionnaires (Issad Rebrab est considéré comme la première fortune algérienne). Quant au maintien de l'emploi, il dépend avant tout de la capacité des travailleurs mobilisés à se faire craindre et à contrôler où va la richesse créée par leur travail.