Vendée

PAPI fait de la résistance

Brève
03/03/2021

Vue aérienne de la Faute-sur-Mer le 1 mars 2010

Le Programme d’Action de Prévention des Inondations du bassin de la Vendée (Papi), qui concerne le bassin-versant de trois rivières (la Sèvre, l’Autise et la Vendée, vient de franchir une première étape. En effet, la réfection des ouvrages hydrauliques (écluses) vient de se terminer, 11 ans après le passage de la tempête Xynthia, qui a fait 47 morts dont 29 dans la seule commune de La faute-sur-Mer en Vendée, en février 2010.

Il reste la rénovation des digues maritimes et fluviales à réaliser. Selon le syndicat mixte du bassin Vendée Sèvre Autise, chargé des études et des travaux, cela correspond à 120 kilomètres de digues fluviales à reprendre et à conforter, et 16 kilomètres de digues maritimes à refaire… d’ici 2024.

Le « quoi qu’il en coûte » s’applique pour sauver les banques, comme en 2008, ou pour venir en aide aux grosses entreprises face à la pandémie actuelle, mais pas quand il s’agit de protéger les populations. Un ordre des priorités révélateur.

 

Les dernières brèves